Comment installer un SSD et l'optimiser

[Tuto]Comment installer un SSD et l'optimiser

273
0
PARTAGER

 

Vous pourrez installer votre SSD de la même manière qu’un disque dur normal. Par contre il vous faudra faire quelques manipulations pour en tirer profit.

  • I – Activez dans le Bios la fonction AHCI.

Attention vous devez activez l’AHCI ( L’Advanced Host Controller Interface (AHCI) est un mécanisme matériel permettant à la couche logicielle de communiquer avec des périphériques SATA tels que les adaptateurs de bus hôte, qui sont conçus pour offrir des vitesses de transfert supérieures et des fonctionnalités que ne proposent pas les contrôleurs ATA standards, tels que le branchement à chaud ou encore le NCQ.) avant d’installer votre système d’exploitation.
Vous pouvez le faire par après en suivant les étapes suivantes:

  1.      Cliquez sur Démarrer, tapez regedit dans la zone Démarrer la recherche, puis appuyez sur ENTRÉE.
  2.      Recherchez la sous-clé de Registre suivante et cliquez dessus : HKEY_LOCAL_MACHINESystemCurrentControlSetServic esmsahci
  3.      Dans le volet droit, cliquez avec le bouton droit sur la clé Start, dans la colonne Nom, puis cliquez sur Modifier.
  4.      Dans la zone Données de la valeur, tapez 0, puis cliquez sur OK.
  5.      Dans le menu Fichier, cliquez sur Quitter pour quitter l’Éditeur du Registre.

Maintenant vous pouvez ré-démarrer et configurer dans votre Bios.

  • II – Flashez le bios de votre SSD:

pour se faire allez-vous renseigner sur le site du constructeur.

  • III – Installez votre système d’exploitation
  • IV – Désactivez le « Prefetch »:

Pour se faire cliquez sur le bouton démarrez puis dans la barre de recherche tapez « Regedit », lancez le programme en mode administrateur. Rendez-vous dans le dossier suivant via le panneau de gauche :

 » HKEY_LOCAL_MACHINE SYSTEM CurrentControlSet Control Session Manager Memory Management PrefetchParameters  »

Dans la partie droite, repérez la clef « EnablePrefetcher » et passez sa valeur à « 0 ». Fermez le Regedit et allez dans « C:WINDOWSPrefetch » et effacez le contenu du dossier. Attention il s’agit d’un dossier cachés.

  • V – Désactivez le « Superfetch » :

Allez dans votre panneau de configuration et passez le en mode avancé, repérez « Outils d’administration », puis une fois la liste des outils affichés, choisissez « Services ». Repérez le service « Superfetch » et double cliquez dessus. Passez le « Type de démarrage » en « Désactivez » et arrêtez le service si nécessaire.

  • VI – Désactivez la défragmentation du disque :

Clique droit sur l’icône de votre SSD dans l’explorateur windows puis « Propriétés ». Allez dans l’onglet « Outils » puis choisissez « Défragmenter maintenant… ». Désactivez ensuite la planification automatique de la défragmentation.Attention si vous le défragmentez vous risquez de détruire votre SSD !!!

  • VII – Désactivez la Veille :

Si vous n’utilisez pas la veille, la désactiver vous fera gagner autant de Go sur votre SSD que vous avez de mémoire. Pour se faire tapez « cmd » dans le menu Windows et démarrez le programme en mode Administrateur. Entez alors « powercfg -h off ». C’est fait.

  • VIII – Désactivez l’indexation :

Cliquez droit sur votre SSD puis propriétés, décochez « Autoriser l’indexation du contenu des fichiers de ce lecteur en plus des propriétés de fichier ». Sélectionnez « Ignorez tout » lorsqu’on vous le demande, puis patientez.

  • IX – Passez le swap sur un disque dur (si vous en avez un) :

Le swap est plus rapide sur un SSD, mais le déplacer augmente la durée de vie de votre SSD, ça dépend des utilisations. Pour passez le swap sur un disque dur, faites un clique droit sur « Mon ordinateur » puis choisissez « Paramètres systèmes avancés » puis appuyez sur « Paramètres » de la catégorie « Performances ». Allez dans l’onglet « Avancé » puis cliquez sur « Modifier ». Enfin décochez la « Gestion automatique du fichier d’échanger pour les lecteurs » et mettez en surbrillance votre SSD. Choisissez « Aucun fichier d’échange » et cliquez sur Définir. Ensuite, choisissez votre disque dur et cochez « Taille gérée par le système » puis « Définir ». Relancez votre ordinateur et supprimez le pagefile.sys à la racine de votre SSD.

  • X – Drivers de votre SSD

Certain constructeur vous obligerons à installer les drivers se référent à votre SSD. Rendez-vous sur le site du constructeur selon la marque de votre SSD

Voilà notre SSD est maintenant correctement installer si malgré tout vous remarquez des problèmes de lenteur vous pouvez le tester avec ce logiciel, qui vous indiquera les performances d’écriture et de lecture de votre SSD…

Crystal Disk Mark disponible ici.

Voici les performances moyenne d’un SSD. (ocz Agility 3)

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE